jeudi 16 juillet 2015

Obstination

Après avoir passée plus de trois mois sans toucher un pinceau, j'ai craquée et ais ressortie mes aquarelles. Mes poignets sont encore douloureux, et le geste se fait mal assuré. Alors je me contente de faire de simples petits exercices afin d’entraîner mes mains, tel un pianiste révisant ses gammes. 

Il y'a beaucoup de choses, par le passé, auxquelles j'ai du renoncer à cause de ma maladie génétique.
Mais quelque soit le temps que j'ai pu passer sans peindre, j'y suis toujours revenue tôt ou tard. 
J'apprends peu à peu à accepter de ne pas pouvoir toujours pratiquer autant que je le voudrais, et à apprécier les périodes où mon corps me permet d'avoir un rythme plus soutenue. 

Bref je vais continuer "mes petites gammes", le temps que mes articulations ailles mieux;
en espérant que je pourrais me lancer dans de plus importants travaux prochainement!