mardi 13 octobre 2015

Représentation de Danse « Kamigata-Mai » à Paris


Cette semaine la danse kamigata-mai est à l’honneur. La danseuse et chorégraphe japonaise Keiin Yoshimura donnera deux représentations de kamigata-mai à l’espace culturel Tenri, ainsi qu’un stage au Théâtre de la Terre.

Le kamigata-mai parfois appelé aussi Juita-mai (à cause de son accompagnement musicale au juita), est, comme son nom l’indique, né dans la région de Kamigata (Kyoto-Osaka), et est une danse fondée sur les principes des arts traditionnels scéniques du nô, du kabuki, et du kyogen. Elle se développe au XVIe siècle en s’inspirant des mouvements des marionnettes de bunraku. La lenteur d’exécution de ses mouvements exprime mieux que n’importe quelle autre danse les sentiments les plus intimes qu’elle renferme. A l’aide d’objets quotidiens tel l’éventail ou une simple manche de kimono, la danseuse parvient à moduler son expressivité, donnant naissance à une gamme émotionnelle subtile et infinie.

Le kamigata-mai est la première forme dramatique interprétée uniquement par les femmes, à l’inverse des anciens arts du théâtre qui étaient un milieu exclusivement masculin. Développée comme un art de chambre, c’est une danse intime souvent pratiquée par des geisha ou des maiko, et réservée à un nombre restreint de spectateurs qui savent apprécier ce spectacle si particulier. Effectué de manière discrète, tranquille et digne, le kamigata-mai fait émerger les émotions et sentiments les plus profondément enfouis.

Keiin Yoshimura est non seulement danseuse et chorégraphe, et directrice du Kamigata-mai Studio à Tokyo. Si c’est l’une des plus célèbres représentantes de ce style de danse bien particulier, elle est également adepte des arts martiaux et pratique notamment le kendo et le kyudo, ainsi que le yoga. Elle voue aussi une réelle passion pour les arts traditionnels de son pays, et est capable d’accomplir une cérémonie du thé, réaliser des ikebana…tant de différentes facettes de sa personnalité qui se retrouvent dans sa danse. Keiin Yoshimura parvient à sublimer la discrétion, le raffinement et la dignité, essence même du kamigata-mai.


Le 15 octobre à 20h30 elle présentera Juita- Utô :
“Récit d’un chasseur dont l’âme, pris de remords par les actes perpétrés durant son vivant au cours duquel il tua énormément d’oisillons, fait son apparition devant des croyants en pèlerinage et leur faisant part de ses lamentations. Cette oeuvre nous fait une description de la tristesse de la vie et de la dureté de l’enfer.”

Suivi de Juita- Kane ga Misaki :
“Abandonnée par un moine qui a rejeté ses tendres affections, une femme se mue en énorme serpent et part à la poursuite de son amour perdu jusque dans le temple qui lui servait de refuge. Le serpent s’enroule alors autour de la cloche sous laquelle se cachait le moine, avant de l’inonder de ses flammes et de le tuer. Dans cette oeuvre, une fille de joie danse en emplissant la cloche de la rancune de son amour.”

Le 16 octobre à 20h30, elle interprétera Sakura – Requiem et prières pour HIROSHIMA :
“70 ans après que l’humanité ait fait l’expérience de la bombe atomique, le Japon bénéficie aujourd’hui d’un niveau de vie prospère, grâce au développement des sciences et aux bienfaits des autres cultures. En revanche, il est en train de perdre petit à petit le Wa no Kokoro, « l’Esprit d’Harmonie » qui n’a cessé d’incarner la tradition du Japon de tout temps. Cette oeuvre présente des prières de paix et un requiem pour les âmes des défunts de Hiroshima.”

Puis elle donner un stage de kamigata-maï permettant d’aborder les bases de cet art, au Théâtre de la Terre le samedi 17 et 18 octobre.


Information:
Juita-Uto suivi de Juita-Kane ga misaki
le 15 octobre 2015 à 20h30
lieu: Centre culturel Tenri

Sakura – Requiem et prières pour HIROSHIMA
le 15 octobre 2015 à 20h30
lieu: Centre culturel Tenri

Association culturelle franco-japonaise de Tenri
8-12 rue Bertin Poirée – 75006 Paris
Réservation : Tél : 01 44 76 06 06 / resa@tenri-paris.com
Site: http://www.tenri-paris.com/

Stage de Kamigata-maï
Le Samedi 17 octobre 2015 de 14h à 19h
Le Dimanche 18 octobre 2015 de 10h à 16h
lieu : Théâtre de la Terre
1 Passage du Buisson Saint-Louis – 75010 Paris
Réservation: Tel: 01.43.38.79.75 / info@hippocampe.asso.fr