samedi 19 décembre 2015

Le Kanji de l’Année

Chaque année depuis 1995, les Japonais élisent un kanji représentant les temps forts des douze derniers mois qui se sont écoulés. Cette année encore pas moins de 200 000 personnes ont voté sur le site Kanken afin de faire leur choix. Comme tous les ans, c’est au cours d’une cérémonie au temple Kiyomizu-dera à Kyōto qu’a eu lieu l’annonce du kanji élu.


Pour symboliser l’année 2015, c’est donc l’idéogramme : 安 prononcé « an » et signifiant la sécurité, la sûreté, qui fut choisit par les Japonais. A l’origine ce kanji représente de façon symbolique une femme (女) sous un toit (宀).

C’est un choix au sens fort, qui n’est pas sans renvoyer aux événements de l’été dernier. En effet le passage en force de la part du gouvernement Abe de la nouvelle loi sur la sécurité, ayant pour but élargir l’éventail des missions des Forces d’Auto-Défense nippones à l’étranger, a suscité de vives réactions au sein du peuple japonais. Elle a été ressentie par une partie de la population comme une violation de la constitution pacifiste du Japondatant de 1946, et comme un risque de voir le Japon entraîné dans les conflits de ses alliés et en particulier des USA. Les Japonais sont descendus par milliers (toute classes sociales et politiques confondues) à plusieurs reprises dans les rues pour s’opposer à cette extension des prérogatives de l’armée japonaise. De ce fait le kanji fut l’un des plus employés cette année dans la presse, où les débats autour de ces lois ont occupé une grande place.

Le choix de ce kanji a également une dimension internationale, telle une sorte de vœux face au malaise mondial grandissant et au nombre d’attaques terroristes se multipliant ses dernières années.

Article rédigé pour le site Japan Lifestyle