mercredi 24 février 2016

Un défilé de Kimono lors de la Fashion Week de New-York

Voici un défilé qui a étonné le monde de la haute couture américaine ! Après un défilé qui avait remporté un vif succès lors de la Fashion Week de septembre 2015, la créatrice Hiromi Asai a présenté cette fois-ci une collection d’une trentaine de pièces entièrement dédiée au kimono, le 16 février dernier lors de la Fashion Week new-yorkaise. 


Passionnée par le vêtement traditionnel de son pays d’origine, Hiromi Asai a travaillé comme “habilleuse de kimono” pour les séances photos, les magazines, et la publicité. Elle a également mis en scène et produit de nombreux défilés de mode où les kimono faisaient déjà une apparition, comme le défilé de Miami. Mais c’est au printemps 2015 que germe l’audacieux projet de créer un défilé pour la Fashion Week qui mettrait en avant le kimono. Elle lance alors en juin de la même année la campagne de financement participatif « To Save Kimono Artisans » via Kickstarter. Intimement convaincue que le kimono recèle une forme d’universalité, Hiromi Asai a l’ambition de faire découvrir au monde entier la modernité et les possibilités du kimono bien au delà des frontières culturelles et ethniques.


Afin de créer un défilé de qualité, elle s’est associée à l’organisation Kimono Artisan Kyoto, qui regroupe à Kyoto les divers artisans maîtrisant les techniques ancestrales nécessaire à la fabrication des kimono. Ces savoirs-faire, comme les différentes techniques de teinture du kimono, de peinture sur soie, de broderie, de tissage, etc., sont aujourd’hui entrain de se perdre. En effet, le marché du kimono est au bord de la crise : d’une part ses artisans vieillissants peinent à trouver des successeurs à qui transmettre leur savoir, et d’autre part les jeunes générations se détournent du vêtement traditionnel au profit de la mode occidentale, ne réservant plus le port du kimono que pour les grandes occasions.


La création de ce défilé a donc été l’occasion de renouer avec une tradition vieille de plus de 1000 ans, tout en écrivant un nouveau pan de l’histoire du kimono, qui espérons le saura séduire plus largement le timide public occidental déjà existant. Ceci permettrait à ces belles professions artisanales de pouvoir continuer à perdurer.

Toutes les photos du défilé sont visibles sur le site de: Shawn Punch Fashion Photography