Exposition "Kimono" à l'abbaye de Belleperche.

Il y a quelques semaines je vous en parlais sur Facebook, voici donc aujourd'hui quelques détails supplémentaires sur cette exposition consacrée au kimono, qui a débuté le 1er mars.

crédit photo : Meiji-150

L'exposition Kimono, qui se tient donc du 1er mars au 1er avril à l'Abbaye de Belleperche à Cordes-Tolosannes (non loin de Montauban) dans le cadre du festival Made in Asia à Toulouse, présente la collection privée d'Anita Henry, spécialiste de la langue japonaise et de la culture nippone qui a eu un véritable coup de foudre pour le vêtement japonais lors de son premier voyage au pays du soleil levant en 1996.  

Si le kimono a de tout temps envoûté un grand nombre d'étrangers découvrant le Japon, à la fois vêtement et objet d'art, tantôt poétique, tantôt fascinant, c'est qu'il parvient avec beaucoup de variété à mobiliser toutes les qualités de la matière et du tissu : substance, forme, couleur, tactilité, mouvement, tenue...

Avec sa collection privée, Anita Henry nous invite à un délicat voyage plein de merveilles et de dépaysement. Notamment avec la pièce maîtresse de cette collection, un uchikake : sorte de sur-kimono très formel, souvent lourdement brodé et traînant sur sol, porté uniquement par les mariées par dessus leur kimono blanc ou par les acteurs de théâtre lors de performances artistiques. 

crédit photo : Meiji-150

Il sera également possible d'admirer des hômongi, kimonos formels à manches courtes (qui remplacent celui à manches longue des jeunes filles, une fois celles-ci mariées). Ce vêtement "de visite" était très populaire durant l'ère Meiji (1868 et 1912), auprès des femmes qui le portaient régulièrement pour sortir. C'est de nos jours le type de kimono que l'on revêt lorsque l'on est invité à un mariage, pour les cérémonie du thé, ou pour toute autre réception formelle, car le hômongi a la particularité d'être bien souvent richement peint avec des motifs floraux ou végétaux, qui tombent le long des manches et courent le long des coutures du kimono afin de créer un véritable enchantement. 

crédit photo : Meiji-150

Enfin vous pourrez découvrir les différents objets et accessoires qui viennent compléter le kimono, tels que des splendides obi brodées d'or, sacs à main, sandales...

crédit photo : Meiji-150

En plus de cette magnifique exposition, Anita Henry donnera une conférence le samedi 31 mars à 17 heures sur les liens étroits qui existent entre le vêtement, l'art et la société japonaise.

Enfin notez qu'en parallèle de cette exposition de kimono se tiendra aussi à l'abbaye de Belleperche une exposition de calligraphie de l'artiste Yoko Amiel, sur le thème "les 4 saisons" à travers les haiku du maître Santoka.

crédit photo : Meiji-150

Et pour vous donner un avant goût de cette exposition voici la vidéo de l'exposition faite par le collectif Meiji- 150eme, qui fête cette année le 150ème anniversaire de la Restauration de Meiji, et qui pour célébrer les liens d'amitiés franco-japonais qui n'ont jamais cessé de se tisser depuis, nous partage toute une série d'expositions et événement partout en France autour de la culture japonaise.


crédit vidéo : Meiji-150

Informations: 
Exposition accessible avec le billet d'entrée de l'abbaye (plein-tarif 2 €, tarif groupe 1€/personne) 
Date: du 1er mars au 1er avril 2018
Horaire: du mardi au vendredi de 14 heures à 17 heures 
Ouverture exceptionnelle le samedi 31 mars et le dimanche 1er avril.

Articles les plus consultés